Famille

Dernière mise à jour : April 2019

La loi est conçue pour traiter chaque individu de la famille de la même manière que les autres. Cela signifie que si un membre a obtenu l’asile ou la protection subsidiaire, les autres membres -devraient - l’obtenir aussi (à moins qu’un membre n’ait été condamné au pénal).


Veuillez noter que ceci ne s’applique qu’aux membres de la famille proche (appelés “Kernfamilie”). Veuillez noter qu’en raison de changements récents :

1 ) En cas de décision d’asile positive, la demande de regroupement doit être faite dans les 3 mois suivant la décision.

  1. Les personnes sous protection subsidiaire ne peuvent demander le regroupement familial qu’après trois ans.

Les parents des personnes qui ont une procédure d’asile en cours ne peuvent pas demander le regroupement familial. Les parents des personnes qui ont obtenu l’asile ainsi que des personnes sous protection subsidiaire peuvent demander un visa d’entrée en Autriche. Légalement, les parents pour lesquels cela s’applique sont : les parents d’enfants mineurs, les partenaires de mariage et les enfants mineurs non mariés.

Ils doivent déposer leur demande à l’ambassade d’Autriche la plus proche de chez eux. Ensuite, les fonctionnaires en Autriche enquêteront sur le type de relation familiale existante et sur l’impossibilité de poursuivre cette relation lorsque l’on vit dans différents pays. Cela prendra un certain temps. En cas de décision positive, l’ambassade autrichienne accordera au demandeur un visa d’entrée, qui est valable pour quatre mois. Pendant cette période, le demandeur peut se rendre en Autriche pour demander l’asile.

Dans le cas de couples mariés, le mariage doit avoir été contracté avant l’entrée en Autriche, sinon les règles sont différentes.