Asile

Dernière mise à jour : September 2013

L’asile est le fait que le gouvernement vous autorise à rester dans un pays parce que vous êtes un réfugié (voir ci-dessous ce que signifie être un réfugié). Le système d’asile au Royaume-Uni est compliqué et nous vous recommandons de lire ces informations d’abord si vous prévoyez de venir au Royaume-Uni.


NoBorder Royaume-Uni: informations sur l’asile au Royaume-Uni

Anglais
عربي (Arabe)
فارسی‎ (Farsi)
Français (Français)
پښتو (Pashto)
Türkçe (Turque)
Pу́сский (Russe)

Demander l’asile au Royaume-Uni – Ce que vous devriez savoir

Ceci ne sont que des informations, pas des conseils pour immigrants.

La définition de l’asile est qu’un gouvernement vous permet de rester dans un pays, parce que vous êtes un réfugié (voir ci-dessous pour la définition de réfugié). Le système de demande d’asile au Royaume-Uni est compliqué et nous vous conseillons de lire d’abord ces informations si vous envisagez de venir au Royaume-Uni.

Si vous voulez demander l’asile :

• Si vous voulez demandez l’asile, il est important que vous le demandez le plus vite possible après votre arrivée au Royaume-Uni, au bureaux du UK Border Agency à Croydon (près de Londres). Appelez le UK Border Agency après votre arrivée pour prendre rendez-vous : 020 8196 4524. Vous pourriez y aller sans appeler à l’avance, mais vous risquez que on ne pourra pas vous recevoir parce que l’agence est très occupé.
Attention: Si vous prenez longtemps pour demander l’asile, vous devriez démontrer d’avoir eu une bonne raison pour attendre – par exemple si votre passeur (maffia) vous a dit d’attendre – si non on pourra vous refuser l’asile. C’est un délit de ne pas avoir un passeport, mais ce n’est pas un délit de ne pas avoir utiliser un passeport durant votre voyage vers le Royaume-Uni. Si les autorités croient que vous êtes passé par un autre pays européen en route vers le Royaume-Uni, vous seriez probablement renvoyé dans ce pays. Voir les sections «Dublin II» et «Dublin [&] le Royaume-Uni».

Ce que vous devez prouver pour recevoir l’asile :

Vous devriez prouver au Home Office (Ministère de l’Intérieur) que votre vie ou votre sécurité est en danger réel dans votre pays pour une des causes suivantes : votre race, religion, nationalité, opinion politique ou appartenance a un groupe social spécial (par exemple, être femme ou homosexuel dans certains pays). Vous devriez aussi prouver que votre gouvernement n’est pas en état de vous protéger nulle part dans votre pays.

Réfléchissez bien sur la catégorie qui s’applique à vous et comment votre histoire s’accorde avec cette catégorie. Même si on vous refuse l’asile, il pourrait y avoir d’autres raisons (appelez «raisons humanitaires») qui vous permettront de rester au Royaume-Uni, telle que votre situation familiale, ou si vous avez moins de 18 ans. Renseignez vous à ce sujet!

Il est important que vous préparez bien votre histoire dès le début et que vous obtenez des preuves (par exemple : les menaces de mort, les pièces d’identité/cartes de membre, lettres de la police ou d’un tribunal, ou d’autres documents dépendant de la situation) si possible avant de quitter votre pays.

L’interrogatoire de demande d‘asile

Vous auriez deux interrogations importantes : la première pour apprendre comment vous avez voyagé vers le Royaume-Uni afin de savoir si vous devez oui ou non être déporté sous Dublin II, et la deuxième pour apprendre votre raison de demander l’asile. La deuxième interrogation sera très longue et on vous demandera beaucoup de questions. Ici quelques informations qui pourront vous aider :

• Il est important de bien connaître votre histoire et d’essayer de vous rappeler tous les détails concernant ce qui vous est arrivé – événements, places, noms et dates. Mettez les sur papier si cela peut vous aider.
• On vous accordera un interprète pour l’interrogation, mais dites-le si vous ne comprenez pas l’interprète, afin qu’on puisse vous en trouver un autre.
• Il est également important de ne pas changer vos réponses durant l’interrogation, même si les questions ne semblent pas être importantes. On pourra vous demander les mêmes questions deux fois ou plus. Essayez d’éviter de donner des réponses différentes par erreur, si non ils pourront dire que vous mentez et cela est une raison pour ne pas vous accorder l’asile.
• Ne répondez pas aux questions si vous vous sentez fatigué ou malade. Vous pourriez toujours demandez une interruption.

Quelques choses très importantes que vous devriez expliquer durant votre interrogatoire de demande d’asile :

1. Pourquoi avez-vous quitter votre pays ? Qu’est-ce qu’il s’est passé pour vous faire quitter votre pays ?

2. De qui avez-vous peur exactement ? Par exemple, une personne, un service de sécurité, un département de police ?

3. Pourquoi votre gouvernement ne peut-il pas vous protéger contre ces gens ? Pourquoi ne pouvez-vous pas vivre dans une autre région de votre pays ?

4. Qu’est-ce qui pourrait vous arriver, si vous rentreriez dans votre pays ?

5. Avez-vous quelque preuve de ce qui vous est arrivé personnellement ?

6. Avez-vous quelques problèmes médicaux ou psychologiques ? En particulier, avez-vous été torturé ou maltraité dans votre pays natal ? Si oui, vous devez en parler le plus vite possible et en montrer quelque preuve.

7. Attendez-vous à ce que vous deviez répondre aux questions au sujet de petits et étranges détails, par exemple, vos frères et sœurs, où vous avez grandi ou quel type d’école vous avez fréquenté. La raison pour vous demander ces questions est de découvrir si vous mentez.

Nous vous conseillons d’obtenir l’assistance juridique durant la procédure de demande d’asile. L’assistance juridique peut être obtenu gratuitement - commencez par consulter une des organisations dans la Liste de contacts dans cette section du site ; ils pourront vous trouver un avocat.

Qu’est-ce qu’il se passe pendant que le gouvernement statue sur votre demande d‘asile

Le Home Office peut prendre beaucoup de mois pour statuer sur votre demande d’asile. Pendant ce temps-là, vous obtenez normalement un logement et une petite somme d’argent. Pour obtenir cette aide, vous devez démontrer que à ce moment vous n’avez pas d’argent et pas de logement.

Si le gouvernement pense qu’il peut statuer sur votre cas rapidement (par exemple, parce qu’ils considèrent que vous mentez, ou que vous ne risquez pas votre vie), on vous soumettra à un système plus rapide nommé Detained Fast Track. Cela veut dire que vous seriez envoyé dans un centre de détention pendant que le Home Office statue sur votre demande d’asile et que vous auriez soit pas plus que 2 jours pour faire appel, soit pas le droit de faire appel contre votre décision au Royaume-Uni.

Combien de temps vous pouvez rester au Royaume-Uni

Malheureusement, au début le gouvernement ne donne pas aux réfugiés le droit de vivre en permanence au Royaume-Uni. Si le gouvernement vous considère comme un réfugié, on vous accordera 5 ans de séjour au Royaume-Uni, et ensuite vous pouvez demander de rendre votre séjour permanent. Certaines personnes, auxquelles on a refusé l’asile mais que l’on a permit de rester pour d’autres raisons, par exemple s’ils ont moins de 18 ans, obtiennent un séjour jusqu’à 3 ans maximum. Cependant il est possible de demander une prorogation après ce délai et finalement de demander le séjour permanent.

Si vous décidez de NE PAS demander l’asile :

Beaucoup de gens vivent clandestinement au Royaume-Uni, parce qu’ils n’ont pas dit au gouvernement qu’ils sont dans le pays. Si vous décidez de faire le même et la police vous attrape, vous pourriez être mis dans un centre de détention et déporté. Si vous travaillez et les autorités le découvrent, vous pourriez être renvoyé dans votre pays.