Vivre

Dernière mise à jour : August 2016

Dès que vous avez réalisé une demande d’asile au Danemark, vous êtes logés dans un Camp d‘Asile, quelque part dans le pays. Vous pourrez y trouvez de la nourriture et de l’argent de poche tant que votre cas est en processus. Le niveau de vie dans les Camps d’Asile sont différents selon les camps, les demandeurs d’asile y vivent dans des appartements, partagés ou individuels. Vous n’avez pas le droit de travailler tant que vous êtes demandeur d’asile.


Dernière mise à jour: Février 2016

Dès que vous avez réalisé une demande d’asile au Danemark, vous êtes logés dans un Camp d‘Asile, quelque part dans le pays. Vous pourrez y trouvez de la nourriture et de l’argent de poche tant que votre cas est en processus. Le niveau de vie dans les Camps d’Asile sont différents selon les camps, les demandeurs d’asile y vivent dans des appartements, partagés ou individuels. Vous n’avez pas le droit de travailler tant que vous êtes demandeur d’asile. Cela a changé en 2012, et en réalité c’est une des peux de possibilités que l’actuel gouvernement a gardé avec les nouvelles lois. Mais, il y a des critères, vous devez avoir séjourné depuis six mois au DK + collaborer avec la police si vous êtes rejeté – et avant tout obtenir une place est un processus extrêmement bureaucratique. C’est pour cela que réellement très peu de personnes obtiennent un travail dans le système légal. Obtenir un travail en dehors du marché légal du travail est possible, mais le travail illégal est précaire.

L’accès a l’éducation basique et aux soins de santé est limité. Vous pouvez accéder à certaines classes de langue dans le camp, mais seulement durant le processus de demande d’asile. Les enfants assistent à l’école ou à la garderie dans le camp ou dans la communauté locale.

En tant que demandeur d’asile vous êtes obligé de porter sur vous votre carte d’identité et de séjour, tant que le Service de Migration décide de votre cas. Votre carte d’identité aura votre emprunte digitale. La vie d’un demandeur d’asile au Danemark se centre normalement dans le camp et l’accès à la société dépend des relations sociales établies en dehors de celui-ci. Diverses initiatives civiles et sociales locales ont commencé récemment, créant des cafés, soutenant les devoirs scolaires, évènements sociaux, etc.… comme un point de réunion entre les personnes demandeurs d’asile et les personnes vivant de forme permanente au Danemark. Consultez la liste de contact et demandez pour savoir ce qui se passe dans votre zone.

Vivre sans papiers au Danemark

Les personnes sans papiers vivent en dehors du système légal et sont dépendantes des communautés d’immigrants et des réseaux sociaux. Les migrants sans papiers n’ont pas accès à l’éducation et ont seulement accès aux urgences. Il existe des cliniques pour les migrants sans papiers à Copenhague et Århus. Celles-ci sont maintenues par la Croix Rouge. Le Conseil Danois de Réfugiés et l’Association Médicale Danoise.

Les adresses et horaires d’ouverture sont seulement disponibles si vous contacter la clinque en privé. Vous pouvez vous informer ici: HYPERLINK “https://www.rodekors.dk/det-goer-vi/sundhedsklinik” ᄃ (en danois) Les cliniques de santé ont à leur disponibilité un groupe d’interprètes volontaires.

Des contrôles de police sont réalisés de forme aléatoire.