Résumé > Espagne

Dernière mise à jour: septembre 2013



Depuis 2006, le nombre d’immigrés arrivés en Espagne a chuté de quatre-vingt-dix pour cent par rapport aux anneés précédentes. Ceci est du aux mesures de contrôle radicales aux frontières, ainsi qu’aux accords que l’Espagne a conclu avec des pays Africans pour bloquer les flux d’immigration.

La façon la plus commune d’obtenir la régularisation du statut pour une personne est ce qu’on appelle “arraigo” (racines). Une personne est considerée avoir des racines si elle a passé une certaine période de temps en Espagne et s’est “integrée” dans la société. Suite à un séjour de trois ans et à l’offre d’un contrat de travail, l’immigré peut obtenir un permis de residence. Une autre façon pour la régularisation du statut est le marriage. Il est très difficile d’obtenir asyle en Espagne.

En Espagne, la première importante démarche à faire est d’obtenir un “pardon” (une addresse officielle). Avec cette adresse officielle, tout le monde a accès au système sanitaire et aux services sociaux. L’adresse officielle indique aussi la période de temps passée en Espagne, ce qui est important pour obtenir la régularisation du statut.

Même si la loi espagnole permettrait la déportation de personnes non regularisées, une fois à l’interieur du pays, les immigrés sans casier judiciaire sont pour le moment moins persecutés par la police par rapport à d’autres pays Européens. Cependant, ceci dépend aussi de l’où on se trouve et des policiers mêmes. Depuis 2012 il arrive plus en plus que les gens sont déportés illégal, par example en cas des places libres en avion.

Au niveau du travail, la situation n’est pas des meilleures et il y a un fort taux de chômage dans le pays. Il est donc encore plus difficile pour les immigrés de trouver. Presque dans tous le ville il y a des associations qui support les migrants au niveau des questions juridique, consultation psychologique, trouver une place à vivre, education et tous les questions sociales.

Go back